Voici 3 livres pour vous faire complètement décrocher, à lire cet été bien installé dans votre endroit préféré.

JAMAIS 2 SANS 3

Après les immenses succès des 2 premiers livres du Why Café, John P. Strelecky présente reconnexion, sur l‘importance accordée au fait de vivre le moment présent, pleinement et consciemment, et de sceller des liens forts et durables. Une histoire de leçons de vie, dont le récit inspirera les lecteurs aussi intensément que l’avait fait le best-seller Le Why Café.

L’extrait : 

– Tout le monde est en évolution, le jeune. Mais si tu te condamnes sans cesse à propos des aspects que tu ne maîtrises pas encore, ce sera difficile de rester enthousiaste à l’idée de t’améliorer.

3 livres ete

Aussi bon que « Ta deuxième vie… »

L’auteure s’est fait connaître avec « Ta deuxième vie commence quand tu comprends que tu n’en a qu’une ». Un roman feel good, qui fait réfléchir, dans lequel on s’évade et dont la lecture passe d’un trait puisqu’on veut toujours lire un dernier chapitre. L’histoire de ce roman est celle de Meredith, qui  aime éperdument Antoine. C’est justement ce qui la pousse à se poser les bonnes questions : comment s’aimer mieux soi-même, comment aimer l’autre sans en dépendre, le comprendre, entretenir la flamme du désir et préserver la passion ? Alors pour se préparer à vivre pleinement son grand amour avec Antoine, elle décide de s’éloigner de lui et d’entreprendre ce qu’elle définit comme un « tour de l’amour ». Elle prend le risque de le perdre pour mieux le retrouver. Ils se donnent six mois et un jour. Sera-t-il, ou seront-ils, plutôt, au rendez-vous ? Pour réfléchir autant que s’évader.

lire dans un hamac

L’extrait : 

Peur d’être démasquée dans la réalité de « mon vrai Moi », sûrement décevant, qu’il se détourne et me quitte. L’éternel syndrome de l’imposteur. Scénario négatif qui passe en boucle dans ma tête : pour l’instant, il m’aime – j’ai réussi à faire illusion -, mais c’est sûrement parce qu’il n’a pas encore vu mes défauts et tout ce qui ne va pas chez moi. M’aimeras-t’il encore lorsqu’il aura découvert mes zones d’ombre ?

Lire sur la vie, lire sur soi

Je pense avoir un gros faible, depuis 2 ans, pour ce qui est publié chez ÉDITO. Cette 3e lecture que je vous propose est aussi le 2e roman d’une auteure que j’ai adorée, qui a signé Tu verras, les âmes se retrouvent toujours quelque part, en 2017. Sabrina Philippe présente comme 2e livre « Et que nos âmes reviennent ». Et si nos rencontres, même les plus malheureuses, avaient un sens caché ? Et si les épreuves avaient une raison d’être ?

Ils se sont rencontrés lors d’un souper d’amis communs. Ce qu’ils ignorent tous deux, c’est qu’ils se connaissent déjà… Lui, avocat à l’international, elle psychologue. Pas de coup de foudre, mais une attirance évidente et peu à peu révélée au fil des rendez-vous. Elle est charmée par sa prestance et son raffinement ; lui, par son sourire et son regard « incroyables ». Rapidement il lui propose de vivre ensemble. Et là tout bascule : il devient taciturne, exigeant, colérique. Ses propos se teintent de racisme et d’intolérance. Elle subit ses exactions tout en s’interrogeant sur ce qu’elle n’avait pas vu venir, malgré son expérience « terrain ». Plus encore, elle excuse, justifie, pardonne, tout en ignorant cette anxiété grandissante qui la gagne insidieusement, ce sentiment de grande solitude éprouvée même lorsqu’ils sont ensemble. Elle perd peu à peu sa joie de vivre, son estime d’elle-même, son énergie vitale. Jusqu’à ce qu’elle décide qu’« il faut que ça cesse ».

Le roman parle de nos zones d’ombre et de lumière, de réconciliation, de pardon et d’amours douloureuses.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publié.