Nous avançons l’heure cette fin de semaine (10 mars) – retirant une heure de sommeil bien nécessaire à beaucoup de Canadiens. Les recherches montrent qu’en général, il est plus difficile de s’ajuster à la perte d’une heure au printemps que lorsque l’on en gagne une à l’automne. C’est peut-être pour cette raison que la plupart des Canadiens se réveillent fatigués, sont incapables de se concentrer ou manquent d’énergie après le changement d’heure printanier.

Les recherches ont également montré que les effets du passage à l’heure d’été pouvaient durer jusqu’à une semaine, car le rythme circadien du corps, le cycle basé sur la lumière qui nous indique quand notre corps a besoin de dormir, met du temps à s’ajuster à l’heure supplémentaire de luminosité.

Tout va tellement mieux quand on bouge. Alors pour aider les Canadiens à surmonter la fatigue liée au changement d’heure et pour qu’ils s’énergisent mieux, se concentrent mieux et réfléchissent mieux, ParticipACTION offre quelques astuces pour faire face aux effets secondaires du changement d’heure. 

  1. Prévoyez le coup. Préparez-vous en vue du changement d’heure de cette fin de semaine afin de vous donner une longueur d’avance. Allez vous coucher et réveillez-vous 15 à 30 minutes plus tôt qu’à l’habitude et rattrapez votre sommeil.

sommeil 1

  1. Soyez actif. Lorsque vous vous sentez morose, fatigué ou somnolent après le changement d’heure, il est facile de consommer de la caféine ou des boissons sucrées, mais elles absorbent plus d’énergie qu’elles n’en donnent. Cependant, faire bouger votre corps stimule les neurotransmetteurs comme la dopamine, la sérotonine et la noradrénaline, améliorant ainsi votre humeur et votre énergie. Faites de l’exercice le matin pour conserver votre énergie tout au long de la journée ou en après-midi afin de contrer la fatigue de 15 h. En général, visez à faire 150 minutes d’activité physique d’intensité moyenne à élevée chaque semaine, et suivez votre progrès en utilisant l’application mobile de ParticipACTION, qui offre même des incitatifs sous la forme de prix aux utilisateurs qui font le suivi de leurs activités en vue d’atteindre leurs objectifs.
  1. Faites attention à l’exposition à la lumière. Une fois l’heure avancée, exposez-vous à une lumière vive tôt dans la journée afin d’aider votre horloge interne. Aussi, évitez la lumière vive le soir, car elle réveille votre corps – c’est la raison pour laquelle les recherches recommandent de ne pas utiliser téléphones et ordinateurs à l’heure du coucher (pensez aux émissions de lumière bleue). Essayez de vous déconnecter plus tôt les soirs de la semaine qui suit le changement d’heure.

sommeil 2

  1. Ayez une bonne « hygiène de sommeil ». Créez un environnement propice au sommeil afin d’augmenter vos chances de vous endormir (et de rester endormi). On peut penser par exemple à réduire ou éliminer la caféine à partir d’une certaine heure dans la journée, à réaliser des activités apaisantes avant le coucher (lecture, étirements légers, bain chaud), et à sortir les écrans de la chambre à coucher. Allez au lit et levez-vous à la même heure tous les jours de la semaine suivant le changement d’heure pour aider votre corps à s’habituer au nouveau cycle.

Source : Hill+Knowlton Stratégies

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publié.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.