Parfois, la découverte d’un produit est le fruit d’un voyage, mais le plus souvent, c’est celui d’une rencontre avec un fournisseur ou celui d’une visite au marché. Vous ne l’avez pas inventé, mais il va vous inspirer !

4 PORTIONS : PRÉPARATION 15 minutes CUISSON 16 à 20 minutes

cotes porc

  • 3 oignons verts, finement hachés
  • 45 ml (3 c. à soupe) de miel
  • 30 ml (2 c. à soupe) de moutarde forte
  • 15 ml (1 c. à soupe) de vinaigre balsamique
  • 30 ml (2 c. à soupe) d’huile d’olive
  • 4 côtes de porc de 180 g (6 oz)
  • sel et poivre

Légumes d’accompagnement

  • 8 pommes de terre moyennes, coupées en bâtonnets ou 16 à 20 pommes de terre grelots
  • 15 ml (1 c. à soupe) d’huile d’olive
  • 675 g (1 ½ lb) d’asperges
  • 15 ml (1 c. à soupe) de beurre
  • sel et poivre
  • 30 ml (2 c. à soupe) de persil plat haché

1. Préparer les légumes d’accompagnement. Mélanger les pommes de terre avec l’huile d’olive. Assaisonner. Étendre sur une plaque à biscuits et cuire au four à 200 °C (400 °F) 25 minutes, en les retournant à mi-cuisson.

2. Pendant ce temps, couper l’extrémité dure et peler la base des asperges afin d’en retirer les parties fibreuses. Blanchir dans de l’eau salée. Égoutter et refroidir dans un bain de glace et d’eau froide.

3. Dans une poêle, faire revenir les asperges quelques minutes dans le beurre et réserver.

4. Mélanger les oignons verts, le miel, la moutarde, le vinaigre balsamique et l’huile d’olive. Saler et poivrer. Avec un pinceau, badigeonner généreusement les côtes de porc de ce mélange.

5. Sur le gril huilé du barbecue, griller la viande à température moyenne, de 8 à 10 minutes de chaque côté, selon l’épaisseur. Retourner les côtes de porc à mi-cuisson et les badigeonner régulièrement avec la marinade.

6. Servir aussitôt avec les pommes de terre grillées et les asperges au beurre en parsemant le persil haché à la dernière minute.

L’asperge est une excellente source de folate et de vitamine K. Elle contient également du fer, du potassium, du phosphore et du sélénium.

1870634-gf

Recette tirée du livre Le Soulard des sportifs, Les Éditions La Presse

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publié.