Après l’ouverture de plus de 50 magasins à travers le pays depuis sa fondation il y a 20 ans, le détaillant de mobilier et d’accessoires pour la maison Urban Barn s’installe au Québec. C’est ce matin, le 14 novembre à 8h, que la chaîne a procédé à l’inauguration officielle de son 2e magasin en sol québécois, situé au Faubourg Boisbriand. Le premier a ouvert la semaine dernière à Boucherville. Avec une présence dans plusieurs villes canadienne, c’était maintenant le moment de séduire le Québec pour la compagnie basée à Vancouver.

Les médias de la région étaient invités à 8h ce matin, pour une visite du magasin occupant 6000 p.c. et la coupe officielle du ruban, juste avant l’ouverture grand public à 9h.

IMG_9307IMG_9319

Les magnifiques pièces choisies pour les magasins proviennent du goût de leur directeur des achats, Sébastien Fauteux, un québécois originaire de Val-D’Or maintenant établi à Vancouver, qui s’est toujours fait un devoir de rester près de ses origines québécoises et de ce que le Québec aime, et ce, depuis plus de 15 ans. Il déniche et fait créer des morceaux coups de coeur comme des classiques, à travers de nombreux voyages partout dans le monde. Il dit à la blague, en entrevue, que s’il n’y a pas d’Urban Barn où vous demeurez, vous devriez déménager ! Bonne nouvelle, donc, pour nos Basses-Laurentides !

IMG_9285 IMG_9278IMG_9283

Pour le Québec, les éléments français et le reflet québécois sont importants pour la chaîne. Tout a été traduit pour le personnel, afin de respecter la culture québécoise : les formulaires et étiquettes, même la musique en magasin l’était à 100% jusqu’à ce que les employés disent que c’était trop, qu’un mélange des 2 langues en musique serait parfait.

Les dirigeants au Québec sont bilingues pour un service exemplaire et une communication parfaite avec Vancouver. Les contacts de Vancouver doivent l’être également, pour assurer une perfection à la livraison, au service, etc.

IMG_9276

Linda Lapointe y était, juste avant son assermentation à 13h aujourd’hui, à Ottawa. Elle s’est laissée inspirer pour meubler et décorer le condo qu’elle vient de se procurer à Hull.

Mais qu’est-ce qui distingue Urban Barn des autres magasins pour la maison ? Nous avons demandé à un membre de l’équipe de direction.

La particularité de Urban Barn réside dans son côté urbain-contemporain. On est là autant pour la grande maison que le plus petit condo. Nous trouvons toutes les solutions. Nous sommes ni un magasin de meubles, ni un magasin d’accessoires. Le directeur artistique y est aussi pour beaucoup. Aussi, le dévouement des employés, le sentiment d’appartenance. C’est une entreprise qui a débuté avec 2 propriétaires, qui n’avaient pas la vision de devenir énorme, donc ça explique d’avoir toujours eu à coeur d’être près de la clientèle, de l’écouter. Les valeurs qu’ils mettent sur papier sont celles qu’ils vivent.

Walk the talk, comme on dit. Ça ferait une belle affiche, d’ailleurs…

IMG_9338 IMG_9342  IMG_9324 IMG_9329

Des saisons comme dans la mode

Le décor a 4 saisons. Évidemment l’ouverture coïncide avec celle des fêtes (holiday), ensuite c’est le early spring, pour nous donner le goût du printemps. Puis, le printemps et l’automne, 4 saisons qui vont influencer les décors, les agencements de couleurs, les coussins et ce qu’on trouve en magasin.

Un classique de Urban Barn : la NEST chair, ou la chaise nid, si on traduit. Elle porte bien son nom….

IMG_9281

En stock dans un choix de 3 tissus et peut être commandée sur mesure parmi un choix de plus de 300 tissus, comme plusieurs autres meubles. Sur le plancher, la couleur la plus populaire est présentée. Il suffit de s’y vautrer afin de comprendre pourquoi elle fait partie de leurs meilleurs vendeurs. Les produits faits sur mesure, nommés achats personnalisés, sont disponibles dans un délai de 8 à 10 semaines.

IMG_9279

Les populaires plaques de bois murales ont aussi fait leur renommée.

IMG_9340 IMG_9280

Durant sa visite, la mairesse de Boisbriand Marlène Cordato avait les yeux qui allaient partout. Je capote!, a-t-elle dit avec le sourire.

L’ouverture du Urban Barn représente le dynamisme du Faubourg Boisbriand, qui est la plaque centrale de la région des Basses-Laurentides. Les gens de Montréal comme ceux du Nord y viennent. Le lifestyle du Faubourg en fait sa distinction, comme tout ce qui concerne l’habitation. C’est sa force. L’ouverture de ce magasin l’élève encore d’un cran. C’est hyper important pour le Faubourg, comme pour la région. La 15 et la 640 forment le 3e échangeur le plus achalandé au Québec, donc pour les magasins qui s’y installent, c’est la disponibilité de la clientèle. Pour nous, ça amène des gens à Boisbriand. Les gens viennent magasiner, puis manger, retournent chez eux, en parlent, puis reviennent. C’est une synergie de groupe. Le Faubourg a sa réputation, soit celle d’offrir une belle qualité de services aux gens. – Marlène Cordato

Comment se passe l’implantation d’une nouvelle boutique ? Est-ce que Boisbriand a courtisé Urban Barn pour s’y établir ou c’est la marque qui a choisi la ville ? On l’a demandé à Mme Cordato.

Je ne suis pas au courant quand une chaîne va s’installer dans un local à louer de la ville, puisque la négociation se fait avec le propriétaire du local à louer. Je vais le voir ou le savoir d’avance quand on va parler d’aménagement, ailleurs que dans le Faubourg. Sinon, c’est quand on voit l’enseigne. C’est Center Corp pour le Faubourg qui fait cela. Ils font les shows, vont voir les grandes chaînes et les sollicitent, en fonction des locaux et des types de partenariats. Il y a peu de vêtements au Faubourg, ce n’est pas l’objectif. C’est la destination pour la maison. Les magasins sont là pour durer longtemps. – Marlène Cordato

urban barn

Heures d’ouverture

  • Lundi au mercredi de 10h à 18h
  • Jeudi-vendredi de 10h à 21h
  • 9 à 17h les samedis et les dimanches, de 10h à 17h

En décembre, les heures des fêtes : tous les soirs en semaine jusqu’à 21h.

IMG_9292 IMG_9333

3340 avenue des Grandes-Tourelles, Boisbriand, J7H 0A
www.urbanbarn.quebec
www.facebook.com/urbanbarn
www.instagram.com/urbanbarn


Photos : Catherine Verdon

 

A propos de l'auteur

Éditrice et rédactrice en chef du magazine Partout Ici. Amoureuse des mots, des animaux, de mon homme, de ma vie.

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publié.